Vers une loi autorisant les hommes à « battre légèrement » leurs femmes

Dans un rapport de 163 pages, remis au Parlement, il a détaillé par le Conseil de l’Idéologie Islamique (CII), les modalités dans lesquelles il était possible à un homme de battre son épouse. 

Rendu public vendredi, on peut y lire : « Un homme devrait être autorisé à battre légèrement sa femme si elle refuse ses ordres et refuse de s’habiller tel qu’il le souhaite. » Mais la proposition de loi liste d’autres cas. On peut aussi lever la main sur sa femme : « Si elle ne porte pas le voile ou si elle parle trop fort ». De même si elle, « décline des demandes de relations sexuelles sans justification religieuse, ou ne prend pas de bain après un rapport sexuel ou lorsqu’elle a ses règles. »

Le Conseil de l’idéologie islamique est un organe consultatif dont l’existence est garantie par la Constitution de la République islamique du Pakistan. Y siègent 19 hommes et une femme. Son rôle est de conseiller les parlementaires sur la manière de suivre les préceptes du Coran. Ce rapport serait une réponse à la loi contre les violences faites aux femmes, votée en 2015. À l’époque le Conseil s’y était opposé, la jugeant « anti-islamique ».

Info 4.0
Source : RTL.fr

Suivez-nous sur

Facebook