A la Une

Urgent : Plusieurs régions d’Haïti frappées par une maladie très contagieuse, une perte en vie humaine enregistrée

Une maladie de gale ou male de Sainte-Marie frappe des zones reculées de la capitale haïtienne

Depuis quelques semaines, des informations circulent sur des radios de la capitale, informant une épidémie de gale qui s’abat sur certaines régions du pays.

À la Gonâve, une des îles touristiques du pays, oubliée par l’État haïtien, c’est par l’organe des actifs de la zone que circulent les informations.
Une maladie de démangeaisons cutanées frappe les habitants des plus âgés aux plus petits.

Selon notre source, les communes Carrefour et Léogane sont aussi affectées par la situation.
Les habitants des circonscriptions reculées, dépourvus de toutes assistances médicales peine à trouver des solutions.

Dans des photos et vidéos circulant sur les réseaux sociaux, on peut visionner des enfants avec des lésions cutanées au niveau des coudes, avant-bras et au dos. Qu’en est-il des parties génitales?

En outre, aucun circulaire, ni déclaration du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) n’informe cette conjoncture, qui s’additionne au problème sanitaire du pays.

À rappeler que cette maladie traverse le monde, l’épidémie de gale affecte dans toutes les classes socio-économiques et sous tous les climats.


Liée à la pauvreté, à la mauvaise qualité de l’approvisionnement en eau,de l’assainissement et population massive, les autorités auront fort à faire pour éradiquer cette infection cutanée contagieuse qui se propage dans la communauté haïtienne, connaissant bien les conditions infra-humaines que nombreux d’entre eux vivent quotidiennement.

Ce matin du mardi 26 janvier 2021, selon des informations révélées par un journaliste d’un média de la capitale, une petite fille habitant à Léogane est passée de la vie à trépas à cause de cette maladie.

Massonleduck

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page