A la Une

Trafic d’armes en Haïti : Une liste de trafiquants rendue publique

Lors d’une opération menée par les agents de la Brigade de Lutte contre les Trafic de Stupéfiants (BLTS) au Port de Saint-Marc, au moins 11 véhicules et un container, dans lesquels des armes et munitions ont été découvertes ont été saisies par les forces de l’ordre.

Après la découverte faite par les agents de la BLTS, une liste de plusieurs personnes accusées comme étant les responsables de ce trafic d’armes et munitions a été révélée.

Dans cette liste, on retrouve le nom de :

  • Louidor Blaise (Expéditeur), vivant à Boynton Beach Florida, États-Unis d’Amérique, a expédié des armes et munitions dans un véhicule de marque Nissan Xterra, année 2000, à Rolex Pierre (bénéficiaire) vivant en Haïti.
  • Jean Eddy Simon (expéditeur), vivant à Fort Myers, Florida, États-Unis d’Amérique a envoyé des armes et munitions dans un véhicule de marque Toyota 4Runner, année 1986, à Louissaint Franky (bénéficiaire), vivant en Haïti.
  • Destiné Gerda (Expéditeur) vivant à Delray Beach Florida, États-Unis d’Amérique, a envoyé des armes et munitions dans un véhicule de marque Nissan-Infiniti, année 2001, à Mesner Pierre Louis (bénéficiaire) vivant en Haïti.
  • Joël Yves Edouard Lapaix (expéditeur), vivant à West Palm Beach, Florida, États-Unis d’Amérique a expédié des armes et munitions, dans un véhicule de marque Suzuki Grand Vitara 2007, à Héros Métélus et Evans Moreau (bénéficiaires) vivant en Haïti.
  • Raymond Joseph (expéditeur) vivant à Fort Lauderdale, Florida, États-Unis d’Amérique a envoyé des armes à feu et munitions dans un véhicule de marque Toyota Rav4, année 2002, à Alourdes Nordelus (bénéficiaire), vivant en Haïti.
  • Johnny Roodny Hypolite (expéditeur), vivant à West Palm Beach Florida, États-Unis d’Amérique a envoyé des armes et munitions, dans un véhicule de marque Suzuki Grand Vitara année 2000, à Nathalie Ostin (bénéficiaire) vivant en Haïti.

Selon la liste révélée, toutes ces personnes sont sont impliquées dans le trafic d’armes et de munitions.

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page