A la Une

Suite aux propos de la secrétaire américaine au Trésor, le bitcoin a plongé

Le bitcoin refait des siennes. Après avoir enchaîné les records ces dernières semaines, et atteint un pic proche de 60 000 dollars dimanche, le bitcoin a plongé de plus de 12%, à environ 48 000 dollars, après les commentaires de Janet Yellen, lundi 22 février.

La secrétaire américaine au Trésor a fustigé la crypto-monnaie dans une interview donnée au New York Times. Janet Yellen n’y va pas par le dos d’une cuillère. Pour elle, le bitcoin est un actif hautement spéculatif « inefficace pour mener des transactions » et souvent utilisé pour le « financement illicite ». « Je m’inquiète des pertes potentielles que les investisseurs pourraient subir », a encore déclaré la secrétaire américaine au Trésor.

Ces propos ont contribué à faire reculer le prix du bitcoin et à calmer les ardeurs de ceux qui auraient envie d’acheter cette monnaie virtuelle, qui échappe au contrôle des régulateurs.

Elon Musk investit massivement

Récemment, Elon Musk, le patron de Tesla, l’homme d’affaires le plus riche du monde, a investi 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin. Un investissement pour diversifier ses liquidités qui a contribué à l’envolée des cours.

S’il reconnaît aujourd’hui que le prix du bitcoin lui « semble élevé », Elon Musk a, en investissant une somme aussi importante, envoyé un message fort de confiance dans le bitcoin, en direction d’autres grands dirigeants, ceux des Gafa, par exemple qui s’intéressent aux cryptomonnaies.

L’ex-patronne de la Fed recadre donc les choses, mais elle reconnaît que les monnaies numériques sont des moyens de paiement rapides et peu coûteux. Elle souhaite que la Banque centrale américaine travaille à un projet de dollar numérique.

Info 4.0 / Source : RFI

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page