A la Une

Societé-Concours international d’éloquence: L’haïtienne Rose Lumane Saint-Jean remporte le prix du public Tv5monde

Elle n’a remporté le titre de champion, mais en cumulant plus de 25 000 votes, notre perle creole, Rose Lumane Saint-Jean a pu décrocher le prix du public dans le cadre du concours international d’éloquence organisé par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Finaliste après plus de 3 mois de compétition, notre fierté nationale Rose Lumane Saint-Jean  qui a connu un parcours remarquable, aujourd’hui  lors de son intervention au grand final du concours a remporté le prix du public Tv5monde.

Avec son discours, faut-il décrocher la lune où elle défend l’affirmative, aujourd’hui au Panthéon, l’haïtienne Rose Lumane Saint-Jean dans son intervention à fait l’éloge de notre héros, le général Toussaint Louverture, une intervention saluée du web.

Si la toile est enflammée pour la féliciter, certains commentaires affirment que Rose Lumane n’a pas décroché le titre parce qu’elle a avancé certaines vérités sur Toussaint Louverture dans un pays où le général a vu ses derniers jours et qui par la suite s’en est approprié la citoyenneté.

“En me renversant, on n’a abattu à Saint-Domingue que le tronc de l’arbre de la liberté des Noirs, mais il repoussera car ses racines sont profondes et nombreuses”. Aussi bien que Toussaint Louverture, La créole Rose Lumane a fait vibrer la salle.

Elle a sans doute Toussaint dans l’âme.

“Ma présence ici au mythique et prestigieux panthéon, j’aurais pu dire aussi, et vous en conviendrez avec moi, dans le froid très très glacial de Paris, c’est pour rappeler à tous, si besoin est encore, que nous avons le droit de rêver. Nous avons le devoir d’y croire. De croire en notre étoile. De viser, de décrocher la lune. Mais mieux encore, laissons la lune, allons plus loin. Encore plus loin. N’ayons pas de limite. Soyons toujours dans la quête incessante de dépassement de soi. Rêvons, travaillons, et exigeons l’impossible.” 

Ces dernières semaines, la France a commémoré la mémoire de son empereur. Elle a aussi inauguré un jardin en l’honneur de Toussaint Louverture où il est écrit « Général français ». Mais, a-t-elle suffisamment rappelé sous les ordres de qui Toussaint Louverture a été arrêté, déporté en France ? Qu’il a été enfermé dans les geôles glaciales du fort de Joux. Sait-on assez que c’est ainsi qu’est mort celui qui pour tout un peuple représentait l’espoir ? Mes compatriotes haïtiens auraient aimé entendre dire que Toussaint leur appartient, tout comme la France clame qu’il est son citoyen. Mais retenez, mesdames et messieurs, vouloir l’attacher à une nationalité, l’enfermer dans une citoyenneté, c’est trop réducteur, beaucoup trop réducteur. C’est priver l’humanité entière de l’une de ses plus belles incarnations. Car l’homme en question est sans limites, sans bornes et sans frontières »

Par devant un jury composé de l’actrice, auteure et réalisatrice Agnès Jaoui, la marraine de cette édition, et Christine Neau-Leduc, présidente de l’université et du jury, Christian Charrière-Bournazel, avocat à la cour, Olfa Zéribi, directrice de l’AUF Europe de l’Ouest, Julien Carrance, gagnant de l’édition 2019 du concours, et Lou Churin, représentante des associations étudiantes de l’université, Rose Lumane Saint-Jean a finalement decroché la lune avec le prix Tv5monde, malgré le rêve était d’être championne du concours international d’éloquence.

Mais convaincu, avec ce discours qui a aussi rappeler que la vie de tous les humains comptent, la jeune dame de 24 ans marque l’histoire de ce concours et démontre à clair que l’haïtien peut aussi décrocher la lune.

MassonleDuck

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page