A la Une

Réseaux Sociaux : Face à la crise, WhatsApp se rétracte

L’application de messagerie WhatsApp a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours, après avoir annoncé une mise à jour dans sa politique de confidentialité impliquant le partage de certaines données avec Facebook, sa compagnie mère, WhatsApp a constaté avec impuissance un exode massif de ses utilisateurs vers ses concurrents Signal et Telegram.

Pour rattraper le coup, la compagnie a publié des communiqués expliquant que WhatsApp et Facebook respectent la protection de la vie privée et que tous les messages sont chiffrés. Une stratégie qui n’a visiblement pas fonctionner puisqu’aujourd’hui, WhatsApp annonce dans un communiqué de presse que le changement n’aura finalement pas lieu.

La mise à jour controversée arrivera peut-être dans trois mois selon le report annoncé. « Nous savons qu’il y a eu de la confusion et de la désinformation à propos de cette mise à jour, et nous voulons aider tout le monde à comprendre nos principes et les faits » a déclaré l’équipe de WhatsApp.

La mise à jour qui devait arriver ce 8 février concernait tous les utilisateurs WhatsApp. Chaque pays où la messagerie est présente est concerné et l’utilisateur qui n’aurait pas accepter cette nouvelle politique aurait vu son compte supprimé purement et simplement.

D’ici là si Facebook ne prend pas d’autres mesures, cette politique de confidentialité devrait arriver le 15 mai.

Entre temps Signal et Telegram continuent à voir grossir leur nombre d’utilisateurs, avec une première position au classement des applications les plus téléchargées pour le premier et une annonce de 25 millions de nouveaux utilisateurs pour le second avec 500 millions actifs.

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page