A la Une

Plaidoyer pour la reconnaissance de la Grotte Marie Govin, réclame Haïti PREMIERE

Haïti PREMIÈRE, une nouvelle organisation qui se veut lutter pour la protection de l’environnement et qui se milite pour un tourisme vert a été dans les départements de la Grand’Anse et du Sud pour explorer et contempler l’immense beauté que possède ces régions de la République D’Haïti.

Cette tournée débuta le vendredi 27 novembre pour prendre fin, le lundi 30 novembre 2020. Ces étudiants munis de matériels didactiques et électroniques pour enregistrer et immortaliser les belles images de ces zones souvent ignorées.

Pourquoi la Grand ’Anse ? Pourquoi Marie Govin ?

Le département de la Grand‘Anse représente le genre le plus sûre du reste des zones agraires du pays. Grand fournisseur de vivre alimentaires Tubercule, Igname, Manioc, Pomme de terre mais aussi producteur de cacao, d’ananas, sans oublier les fameux Djaka et Tonmtonm fait à base de l’arbre véritable une production exorbitante mais mal exploitée. Nous étions dans cette région pour faire une promotion et cesser certaines clichées négatives.

Marie Govin, cette grotte naturelle isolée et méconnue de la Grand ‘Anse se situe dans la commune de chambellan, une potentialité écologique et touristique .Les citoyens demandent et réclament une reconnaissance auprès de l’Etat central et à ses organes dédiés à la protection et promotion de certaines zones du pays « Ministère du tourisme, ISPAN et Ministère de la Culture ». Tout comme la grotte Marie Jeanne qui se trouve à Port-à-Piment ,les Riverains ,les Grand ’Anselais et les membres d’HAITI PREMIERE souhaite que l’Etat haïtien l’élève au rang de Patrimoine naturel. D’énorme retombée positive pourrait être utile à la communauté.

Malgré la situation d’insécurité que connait le pays notamment Port-au-Prince et certaines villes de provinces, l’activité touristique peut se renaitre de ces cendres, la Grand ‘Anse en est l’exemple, puisqu’elle dispose toujours des zones méconnues et intéressantes qui pourraient faire vivre les amoureux et protecteurs du tourisme écologique témoigne le président de l’organisation Mike Wenderly ARISTIL

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page