A la Une

Margarette Fortuné, la sœur de l’autre…

Entre politique et « Abolo tcho », qui  traduisait la vraie vision sociale de la famille Fortuné?

Que peut-on espérer de mieux des Fortunés si ce n’est que l’incompétence personnifiée, l’immoralité, la médiocrité et la corruption. N’est-ce pas Margarette Fortuné qui en répondant aux employés de la Loterie de l’État haïtien affirme avoir obtenu ce poste en se donnant pour femme à Privert? Comment se fait-il que Gabriel Fortuné, l’un des plus grands moralistes d’Haïti, le champion par excellence dans l’art de dénoncer publiquement les corrompus et les corrupteurs, s’associe avec sa sœur pour mettre à mal ce gouvernement? 

Autant d’interrogations qui hantent l’esprit du commun des mortels comme les citoyens les mieux informés. Nous demandons expressément aux autorités concernées d’appliquer sans délai et sans mesures les recommandations des rapports du Ministère de l’Économie et des Finances (MEF).

Ce faisant, elles enverront un signal clair aux potentiels dilapidateurs des fonds publics.

Jean Gabriel Fortuné est un acrobate, mais il fait des tours d’adresse. Il fait le jeu de l’équilibre afin de se hisser plus proche du butin (pouvoir). Malgré sa démission à la tête de la mairie des cayes, l’ex sénateur a toujours souhaité que l’opposition soit sortie autant gagnante que le pouvoir.

Comme dans son projet qui sera matérialisé dans une période de deux ans, Jovenel Moïse assurera la première année de transition, du 20 novembre 2020 au 7 février 2022. L’actuel chef de l’État sera remplacé par le premier ministre de la transition proposé par l’opposition avec pour mission de réaliser les élections.

Une période toujours bénéfique aux Fortunés si on se rappelle de la dernière transition qui a accouchée la directrice la plus médiocre que l’administration de la Loterie de l’État Haïtien (LEH) ait connue.

Ces frères et sœurs, champions dans la médiocrité et la corruption, ne font que suivre leur route menant à la richesse, aux postes gouvernementaux au détriment des personnels qualifiés croupis dans la misère.

Politiciens ou « Abolo Tcho », ces derniers veulent toujours être partis gagnant peu importe la technique employée, ils veulent toujours être au timon des affaires de l’Etat. 

En effet, malgré les nombreuses plaintes et dénonciations des employés de la loterie, la dame Marguarette, incompétente qu’elle soit, continue d’exercer ces fonctions directrices alors que le navire (LEH) privé d’un bon martelot percuté l’iceberg (corruption) serait plongé à la merci de cette dernière qui à la fin fait ses bagages et se retirer du trafic au cas où les responsables judiciaires du pays continuent de faire la sourde oreille.

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page