A la Une

L’OIF a réuni un comité ad hoc consultatif restreint sur la situation politique et institutionnelle en Haïti

Ce jeudi 4 février 2021, Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie a reuni le comité consultatif restreint sur la situation politique et institutionnelle en Haïti. La tenue d’un dialogue ouvert et constructif est encore sollicité en vue d’éviter le pire au pays.

“Ce comité ad hoc avait pour objectif de réitérer la solidarité de la Francophonie avec cet État membre et d’échanger sur les difficultés politiques et institutionnelles rencontrées par le pays.” a laissé comprendre la secrétaire.

Cette réunion a rassemblé la secrétaire générale de l’OIF, le représentant personnel du président de la République auprès de l’OIF, ceux des Etats et gouvernements membres ainsi que des Etats observateurs de la Francophonie de la région de la Caraïbe et de l’Amérique latine, le Secrétaire général parlementaire l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) et les représentants des Opérateurs de la Francophonie.

Lors de cette rencontre, les participants ont soutenu l’idée des prochaines élections dans le pays et aussi celle du référendum en vue de doter le pays d’une nouvelle constitution qui faciliterait le changement dans le pays.

La secrétaire, apuyé par les représentants, compte dépêcher très rapidement une mission d’information et de contacts de haut niveau en Haïti pour des consultations approfondies avec l’ensemble des parties prenantes. L’OIF dit être également disponible pour accompagner les autorités durant les prochaines élections comme elle a l’habitude de le faire dans les années antérieures.

Loubenson FRANÇOIS

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page