A la Une

Joseph Jouthe indigné, Normil Rameau met à nu son savoir-faire

Lors de la cinquième édition du Dialogue communautaire, ce dimanche 9 août 2020 au palais National, le premier ministre Joseph Jouthe, qui est aussi le chef du CSPN (Conseil Supérieur de la Police Nationale) montre son insatisfaction face à la gestion de la PNH face à l’insécurité dans le pays, et tient compte des attaques armés ayant coûté la vie à deux bébés de moins d’un an à Cité Soleil et à Ganthier.

Jouthe Joseph s’est laissé noyer par son sentiment paternel.
« J’ai perdu deux bébés, j’ai des sentiments en tant que père, je sais de quoi je parle » a laissé entendre le premier ministre.

Pour le DG ai de la PNH, l’insécurité coûte plus chère que la sécurité, et a évoqué son savoir-faire dans le domaine de la sécurité, tout en précisant les besoins de l’institution afin de remplir sa fonction avec efficacité, une demande a été envoyé au bureau du premier ministre.

« Je sais ce que je fais, arrêté les bandits c’est ce que je sais mieux faire, j’étais à l’école militaire » le commandant en chef de la police Normil Rameau a confirmé qu’il a déjà lancé « Terminator 1 » une opération de sécurité ce qui a conduit à l’arrestation de 8 membres du groupe des gangs « 400 Mawozo » à Ganthier.

D’autre part, le premier ministre Joseph Jouthe doute de l’autorité du directeur a.i de la PNH sur ses agents, « il y a un problème au sein même de la Police Nationale quand vous passez un ordre, il doit être exécuté »

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page