A la Une

Jean Daniel Estaphat réprouve le CEP de Jovenel Moise, qui, d’après lui est anticonstitutionnel

Après des semaines de demande obligée des patrons de Jovenel Moïse, ce dernier s’est empressé à leur fournir un conseil électoral provisoire sans pour autant respecter les articles de la loi mère du pays en la matière.

Le CEP est anticonstitutionnel a remarqué Me Estaphat en un sens où il ne respecte pas les prescrits de la constitution. Une des missions premières de ce décret qui consiste à organiser un référendum constitutionnel afin de doter le pays d’une nouvelle constitution prouve à quel point le chef de l’État ne se soucie nullement de la constitution qui interdit toute consultation populaire en vue de changer la constitution.

“Le locataire du palais national a délibérément violé l’article 136 de la constitution qui l’ordonne de veiller au respect et à l’exécution de la constitution et à la stabilité des institutions ” affirme Jean Daniel Estaphat.

La façon de procéder du président continue d’inquiéter presque toutes les couches de la société.

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page