A la Une

HCI-Droits Humains : L’initiative pour un Développement Équitable en Haïti sensibilise des OPH sur l’équité de genre et l’accessibilité des personnes handicapées

En son local situé à Rue WAAG, sous le thème : “Ensemble agissons pour une Haïti inclusive!”, l’Initiative pour un Développement Équitable en Haïti, (IDEH) a organisé une conférence-débat, le vendredi 18 décembre 2020. A cet effet, plus  d’une vingtaine de leaders d’Organisations de Personnes Handicapées (OPH) ont répondu présent à cette conférence informative et instructive qui était animée par le Juriste Dave Ashley Séjour et l’officière VBG (Violence Basée sur le Genre) et inclusion de l’IDEH, Gaetjens Anier.

Lors de son exposé, le représentant de LOIH (Ligue organisée contre l’injustice en Haïti), Dave Ashley Séjour a fait l’étalage des instruments légaux et conventions ratifiées par Haïti portant sur l’accessibilité des personnes handicapées. Plaidant pour l’inclusion, le jeune juriste soutient que l’inaccessibilité accroît l’insécurité des personnes en situation de handicap.

Selon lui, plusieurs rapports de l’ONU faisant la mise en examen du respect de la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées, ont conclu que, Haïti est loin d’assurer la protection des droits de cette catégorie sociale souvent stigmatisée.

Par ailleurs, l’officière VBG (violence basée sur le genre) et inclusion de l’IDEH, Gaetjens Anier, a accentué son intervention autour de la nécessité de prendre en compte le Genre dans la problématique du handicap et appelle au leadership des femmes handicapées.

Elle encourage l’intégration des femmes en situation de handicap au sein des OPH. Pour Gaetjens Anier, le leadership féminin au sein des organisations qui militent pour le respect des droits des personnes handicapées ne  sera pas une réalité du jour au lendemain. Par conséquent, la militante recommande la participation et la formation des femmes en situation de handicap, d’où la réalisation de cette conférence-débat organisée par l’IDEH. “Un comité de suivi visant à encourager la participation féminine est en gestation”, annonce-t-elle.

À la fin de cette activité, il a été décidé entre leaders OPH de mettre sur pied un syndicat pour assurer la représentation du secteur des personnes handicapées dans le paysage syndical Haïtien et d’intégrer les femmes en situation de handicap dans les prises de décisions au sein des OPH. Cossy Samuel, représentant du centre National de défense des personnes Handicapées et démunies et Adelphin Jeannine, présidente de AFAS, se sont réjouis d’une telle initiative et ont exhorté l’initiative pour un Développement Équitable en Haïti à l’insérer dans un cadre pérenne.

Akao Gerson Dominique

dominiquenisco9@gmail.com

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page