Sante

Haïti : Médecins Sans Frontières pourrait fermer ses portes dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince à cause de l’insécurité

En raison de l’insécurité qui traîne derrière elle chaque jour son lot de victimes, ce mercredi 29 janvier 2020, les responsables de Médecins Sans Frontières (MSF) ont annoncé que l’organisation humanitaire pourrait suspendre ses activités dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince. 

Selon les responsables de la MSF, plusieurs centres hospitaliers de l’organisation ont été attaqués par des bandits armés, et leur personnel et des patients subissent parfois des agressions.

« Si les conditions ne sont pas réunies, il nous deviendra difficile de continuer à garantir un accès aux soins dans certains quartiers de Port-au-Prince ou certaines zones du pays », a-t-on lu dans la note rendue publique par les responsables de MSF ce mercredi.

Appelant les membres de groupes armés, les manifestants, les forces de l’ordre et tout un chacun à respecter la sécurité et la protection du personnel médical, des structures hospitalières et des ambulances, le chef de mission pour MSF-France en Haïti, Issa Hassan a fait savoir que ces derniers jours tout particulièrement, leurs équipes et leurs patients ont subi des menaces de la part de certains individus agressifs à l’intérieur même des structures de santé ou lors de leur passage en ambulance.

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook