A la Une

Haïti : Le chef du Parquet de Port-au-Prince a déclaré que quatre haut-gradés de la PNH sont les présumés assassins du Président de la République

Agissant en sa qualité de chef du Parquet de Port-au-Prince, Me Berd-Ford Claude a émis ce jeudi 15 juillet 2021, une interdiction de départ contre les quatre principaux responsables de la sécurité présidentielle.

Les qualifiants de présumés assassins du Président Jovenel Moïse, Me Berd-Ford Claude demande au Directeur de l’immigration, d’interdire les nommés : Dimitri Hérard (USGPN), Léandre P. Osman (USP), Paul Eddy Amazan (CAT TEAM) et Jean Laguel Civil, coordonnateur général de la sécurité présidentielle, de quitter le pays par voie terrestre, aérienne et maritime.

Rappelons que dans le cadre de l’enquête ouverte pour retrouver les assassins et auteurs intellectuels de l’assassinat du chef de l’État, ces quatre principaux responsables de la sécurité présidentielle avaient écrit au chef du Parquet de Port-au-Prince pour lui faire savoir qu’ils ne pouvaient pas répondre à l’invitation qu’il leur avait envoyée ce mardi parce qu’ils sont en mesures conservatoire à l’Inspection Général de la Police Nationale d’Haïti (IGPNH).

D’autres part, dans le cadre de l’enquête sur  l’assassinat du président, le parquet de Port-au-Prince a déjà auditionné les anciens sénateurs Youri Latortue et Steven Benoît ainsi que l’ex-député Jerry Tardieu, tous les trois responsables de partis politiques de l’opposition.

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page