A la Une

Haïti : Jovenel Moïse était déjà mort lorsque les mercenaires sont arrivés sur les lieux du crime

Selon un communiqué rendu public par les avocats du Président de la CTU, lorsque les mercenaires sont arrivés sur les lieux du crime, le Président Jovenel Moïse était déjà mort dans sa chambre.

Dans un interview accordé au journal « Wall Street », le responsable de la CTU, chargé du recrutement des mercenaires colombiens, a déclaré qu’il a travaillé avec un juge de la cour de Cassation en Haïti, en vue de faciliter l’arrestation du chef de l’État et non son exécution.

À en croire le PDG de la CTU, Antonio Intriago, les mercenaires colombiens s’étaient rendus dans la résidence privée du Président Jovenel Moïse, en compagnie de la Police Nationale d’Haïti (PNH), afin de les aider à exécuter le mandat qui s’était émis contre lui.

Info 4.0

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page