A la Une

Haiti-Gouvernance : La CSC/CA pour une journée d’élection et de trouble

Les élections d’un nouveau bureau se sont tenues ce mercredi 23 Septembre 2020 dans les locaux de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) à l’angle rue 6 et Avenue Christophe.

Avocat de rang, l’expérimenté Me Rogavil Boisguéné est réélu président, reconduit pour un second mandat et Me Marie France Mondésir est élu vice- presidente.

Dans la foulée, un incident allait survenir dans les locaux de la CSC/CA mettant en face le ministre des Travaux Publics, Transports et Communications(MTPTC), Joiséus Nader et les membres de cette dite institution.

Sur une station de radio de la capitale, le président du tribunal administratif a dénoncé l’acte, accusé le ministre Nader de pénétrer et violer l’espace de la Cour accompagné des civils masqués et lourdement armés.

Par conséquent, pour faire défense à cette situation, Me Boisguéné a ordonné aux sécurités de l’espace de tout verrouiller en attendant la présence d’un juge de paix pour constat légal et exige la presence du chef du gouvernement Jouthe Joseph.

Depuis, des reactions ont cartonné le web, de nombreuses questions font objet de débat.
Pourquoi un ministre PHTK a pénétré l’enceinte de la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif et rentré dans des secteurs stériles logeant des dossiers sensibles?

A quelle fin une visite à la CSC/CA sans être invité?
Est-ce une création de diversion PHTKtiste afin de retirer le regard sur les nouveaux membres du Conseil électoral provisoire CEP investit par le chef de l’État Jovenel Moïse sans qu’ils ne prêtent serment devant la cour de Cassation?

En outre, un nouveau mandat accompagné de nombreux défis : tels que la suite du rapport Pétrocaribe qui aux yeux de tous pourrait marquer cette génération au cas où la justice haïtienne tracera l’exemple.

MassonLeduck

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page