A la Une

Haïti-Droits Humains : De concert avec une coalition d’OPH, l’Initiative pour un Développement Équitable en Haïti lance l’Observatoire de la société civile contre les violences faites aux femmes et filles handicapées en Haïti

Sous le leadership de l’Initiative pour un Développement Équitable en Haïti (IDEH), À l’hôtel Le Plaza, le mercredi 23 décembre 2020, une coalition d’Organisations de Personnes Handicapées (OPH) lance officiellement une structure baptisée l’Observatoire de la société civile contre les violences faites aux femmes et filles handicapées en Haïti, dont la mission principale sera de lutter pour que les besoins sexo-spécifiques et l’intérêt des personnes handicapées soient pris en compte dans les actions et services multi-sectoriels en matière de droits humains et la prise en compte de la violence faites aux femmes et aux filles handicapées en Haïti.

À en croire la directrice exécutive A. I. de l’IDEH, Esther Randiche, le lancement de l’observatoire de la société civile contre les violences faites aux femmes et filles handicapées en Haïti est une entreprise de l’IDEH et de plusieurs OPH. En effet, c’est une idée forgée selon le besoin constaté par le travail de renforcement de capacité des femmes handicapées au sein des OPH que l’IDEH effectue depuis 2013.

Dans ses démarches visant la prise en compte du genre dans le secteur des personnes handicapées, selon une analyse de la situation des femmes et filles handicapées, en 2017, l’IDEH a conclu que cette catégorie sociale subit beaucoup de violences en Haïti.

D’après Madame Esther Randiche, comme son nom l’indique, l’Observatoire se propose de tout mettre en oeuvre pour lutter contre la violence faite aux femmes et filles handicapées.

Les objectifs de l’Observatoire de la société civile contre les violences faites aux femmes et filles handicapées en Haïti se veulent clairs. Il entend entres autres réduire toutes formes de discriminations et de violences faites aux femmes et filles handicapées, renforcer les dispositifs de réponse et d’accompagnement des victimes tant institutionnels que personnels.

Dès son lancement, l’observatoire fonctionne en commission thématique coiffée par une coordination générale de 5 membres provenant des OPH. Ses actions vont : – Combattre toute forme de violences faites aux femmes par la prévention, la formation, sensibilisation et les dénonciations;

  • Signaler et enquêter sur les possibles cas de violence;
  • Constituer, analyser et publier les données disponibles sur le phénomène en Haïti;
  • Approfondir les connaissances du phénomène en Haïti.

Misant sur la sensibilisation pour accomplir sa mission fondatrice, l’observatoire annonce qu’il va produire des propositions pour le renforcement du cadre légal en matière de droit de la femme et des femmes handicapées en particulier, organiser des activités de plaidoyer pour la stricte application des lois existantes en la matière et accompagner/orienter les femmes et filles handicapées victimes de violences et de discrimination.

Lors de la cérémonie du lancement de l’Observatoire de la société civile contre les violences faites aux femmes et filles handicapées, l’IDEH, l’organisation porteuse du projet, a lancé un appel au ralliement et présenté l’ensemble des organisations qui s’engage à poursuivre et réaliser les objectifs fixés par cette structure fraîchement instituée. 

ADHEV, AFAS, APHADO, ASHCA, ASHANTOM, CHHL, CNDDH, COAH, FHA-SHAA, OEDHH, OHRHA, OPDHAV, RANIPH, et  sont pour l’heure les organisations qui, aux côtés de l’IDEH, veulent dire non aux violences auxquelles font face les femmes et filles handicapées.

Akao Gerson Dominique

dominiquenisco9@gmail.com

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page