Haïti-Culture: L’annulation du carnaval, une décision tardive

L’organisation du carnaval ne saurait plaire à personne. L’insécurité, la cherté de la vie, le Kidnapping qui depuis quelques jours bat son plein dans la société haïtienne, malgré tout cela le gouvernement n’entendait pas rebrousser chemin sur l’organisation du carnaval.

Le carnaval prévu pour ce dimanche 23 février 2020 a été annulé à cause de l’affrontement entre des individus cagoulés et les prétendues Forces Armées d’Haïti (FAD’H). Le gouvernement à travers le Ministère de la Culture annonce l’annulation du carnaval pour éviter un bain de sang, depuis des jours les policiers, qui ont gagné la rue en signe de protestation pour la reconnaissance de leur syndicat, ont mis en défi le gouvernement a organisé le carnaval.

Le Premier Ministre Jean Michel Lapin, qui ne voulait pas renoncer avec sa carotte, annonce la tenue du carnaval lors d’un point de presse à Bourdon mardi 18 février 2020 malgré les deux journées de mobilisations organisés par les agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Ce dimanche 23 février, le Champ-de-Mars était le théâtre d’un affrontement entre deux groupes armés, les locaux de la Radio Télé caraïbes ne sont pas épargnés. Après tous ces dégâts, cette annulation n’est-elle pas tardive?

 

 

 

Pierre Jacky Jean

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page