Haïti-Brutalité policière: le citoyen Péguy Siméon maltraité à mort à Ouanaminthe

Déporté de la République Dominicaine, le jeune Péguy Siméon a été tabassé par les agents de la police nationale d’Haïti puis rendu l’âme ce mardi 11 Mai 2021 dans un centre hospitalier de la zone.

Ce mardi 11 Mai 2021, une scène virale sur les plates-formes sociales a surpris les internautes, montrant une intervention brutale des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) à l’encontre de Péguy Siméon, un jeune haïtien déporté de la République Dominicaine.

Si les rumeurs affirment que Péguy était à la base d’un trouble à la réunion des membres du conseil électoral provisoire (CEP) à Ouanaminthe en s’opposant catégoriquement au projet de référendum fixé au 27 juin prochain, de nouvelles informations allaient surgir et créent la confusion.

Péguy aurait été déporté de la république voisine, voulant gagner sa maison, il s’est accroché sur le toit d’un autobus que conduisait des pèlerins missionnaires.
Frustrés de la situation, les pèlerins ont appelé la police.

Les agents de police ont ordonné à Péguy de descendre le toit de l’autobus, refusé d’exécuter l’ordre le jeune homme a été jeté par un policier du haut du bus, puis maltraité à mort.

Par conséquent, après avoir été tabassé par les agents de police, Péguy Siméon a rendu l’âme dans un centre hospitalier de la commune, laissant sa femme et deux enfants.
Par ailleurs, selon le commissaire divisionnaire et directeur départemental de la Police Nationale d’Haïti dans le Nord-Est, Monsieur Fritz Saint-Fort, les quatre membres de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) impliqués à cette bastonnade sont placés en isolement et leurs armes de service ainsi que leurs badges ont été confisqués.

Depuis, le décès de Siméon a suscité une levée de boucliers sur les réseaux sociaux et comparé à celui de Georges Floyd, l’Afro-americain tué par un policier à Minneapolis dans le Minnesota .

Pour rappel, des organismes de défense des droits humains ont déjà saisi le dossier.

MassonleDuck

Suivez-nous sur

Facebook