A la Une

Dossier EDSEG : Le Conseil Exécutif de l’UEH ne reconnait pas les évaluations et soutenances réalisées à partir du mois de septembre 2020

Depuis des mois, le Conseil Exécutif de l’UEH, constatant les dérives inacceptables qui portent atteinte directe sur la qualité de l’éducation dans le pays, tente éperdument de rétablir l’ordre au sein de l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves. Cette fois, c’est le Conseil de l’Université d’État d’Haïti (CUEH) qui vient de prendre la résolution de ne pas reconnaître les évaluations et soutenances de mémoire réalisées à partir de septembre 2020.

Le CUEH se dit approuver les dispositions du conseil exécutif notamment celle de la désignation d’une commision de restructuration à la place de celle en poste depuis 2008 sans jamais été réélue. Cette dernière après constat dument réalisé instaure un climat de terreur et de corruption dans la gestion de l’administration de cette entité. Leur pratique fait objet d’une vaste opération marchande pour le processus d’intégration, d’obtention de notes, d’examen, de rédaction de mémoires de sortie d’acquisition de procès-verbaux de soutenance, de tenue de soutenance, de graduation. Avec cette pratique, des étudiants régulièrement admis sont soumis à des exigences auxquels ils ne devraient pas.

Le CUEH demande au Conseil Exécutif de suspendre illico toutes les activités de l’entité en question jusqu’à ce qu’une nouvelle base plus adaptée soit établie.

Le CUEH renouvelle son engagement à mettre en oeuvre des résolutions pour la bonne marche académique, administrative et institutionnelle de toutes ses entités.

Loubenson FRANÇOIS

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page