A la Une

Cité Soleil-Insécurité : Affrontement entre gangs armés, l’hôpital Médecin Sans Frontière déplace ses patients

Incapable de fonctionner le MSF « Sant boule douya » transfère ses patients et employés au central à Tabarre.

Plus d’une semaine le torchon brûle, à Cité Soleil, l’un des bidonvilles du pays,le conflit entre gangs armés n’a pas chômé, une situation provoquant des instabilités au bon fonctionnement de tout secteur travaillant à la dite commune.

Selon les dernières informations recueillies par la rédaction, l’ONG travaillant dans le secteur de la santé, Médecin Sans Frontière (MSF) à travers l’hôpital  » Sant Boule » de drouillard, incapable de fonctionner à cause des affrontements entre bandits armés, a delogé ses patients et les transfert au central Médecin Sans Frontiere de Tabarre.Toutefois, la responsable Aline Serin se dit inquiet de la conjoncture insecuritaire, malgré tout le centre « boule » reste ouvert.

L’insécurité bat son plein dans la capitale : si le président affirme sur 104 associations de gangs, 62 ont déjà été démantelés, la majorité du reste semble s’installer à Cité Soleil. La clameur publique parle des gangs de G9 logeant au Sud de la commune à  » Pyè 6″ et G- pèp du chef gang Gabriel opérant au cœur du bidonville qui s’entretuent pour aménagement du territoire.

En outre, la situation est alarmante, de nombreuses organisations et écoles ont fermé leur porte,Cité soleil qui autrefois a connu une paix historique, une fois de plus devient comme pour beaucoup d’autres zones de la métropolitaine une des bastions de violence.

Massonleduck

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page