L’organisation Mondiale de la Santé OMS, condamne les chercheurs suite aux propos racistes visant “l’Afrique” comme zone d’essai du vaccin

Ce lundi, le chef de l'OMS condamne les propos racistes des chercheurs qui identifient l'Afrique comme zone d'essai du vaccin contre le COVID-19

Le Dr.  Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l’organisation Mondiale de la Santé, dénonce les propos racistes des chercheurs, visant l’Afrique comme terrain d’essai du vaccin contre le Coronavirus.

Le patron de l’OMS, lors d’une conférence de presse virtuelle à Genève, affirme ” Ces genres de propos racistes ne font rien avancer. Ils vont contre l’esprit de solidarité, l’Afrique ne peut et ne sera un terrain d’essai pour aucun vaccin”. Pour répondre à un journaliste nigérian, l’ancien chef de la diplomatie éthiopienne, ajoute “L’héritage de la mentalité coloniale doit prendre fin.”

M. Tedros dans son discours n’a pas mentionné les noms des chercheurs, mais n’empêche pas la polémique entre la France et l’Afrique. Suite à la participation dans un émission télévisée, sur la chaîne LCI, entre un chercheur de l’Institut médical français (Inserm) Camille Locht et le chef de service de l’hôpital parisien Paul Mira le 1er avril 2020.
Malgré ces excuses ,les jeunes africains regroupés en association continuent de montrer leur hostilité à l’égard de ces scientifiques sur les réseaux sociaux.

” Il est honteux et horrifiant d’entendre des scientifiques tenir ce genre de propos en XXIe siècle. Nous condamnons dans les termes les plus forts.” A martelé M. Tedros Adhanom Ghebreyesus

Toutefois les autorités françaises à travers le Ministère des affaires étrangères condamne les deux scientifiques et declarent qu’ils “ne reflétaient pas la position des autorités françaises”

 

 

 

Pierre Jacky JEAN

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page