A la Une

17 octobre : « Opération pote boure » Jean-Daniel ESTAPHAT réclame le départ immédiat de Jovenel Moïse

Comme tout bon et vrai patriote, Jean Daniel Estaphat se dit réclamer le départ de Jovenel Moïse qui d’après lui, cause plus de malheur au pays que de bien.

Dès le début de la première version des « tèt kale » , notre chère Haïti n’a connu que des jours sombres . La situation du pays va de mal en pire. Aujourd’hui, l’insécurité franchit un seuil intolérable, à tel point que si on ne s’y remédie pas on pourrait assister à la disparition totale de la démocratie sur notre territoire. Des actes perpétrés par les forces policières prouvent que la démocratie dans le pays est à son déclin. Des agents de police qui tirent à hauteur d’homme dans les facultés, plusieurs étudiants sont tombés au coup de leurs armes pendant que leur principal mission est de protéger et servir.

À ce terrifiant mal, l’État prouve de plus en plus qu’il en est le responsable puisqu’aucune tentative à proprement dit n’est effectuée afin de l’éradiquer en profondeur. Si Jovenel Moïse contrôle les gangs armés, pour pouvoir abaisser cette tension et pour que la justice puisse travailler librement, il va falloir à tout prix qu’il laisse le commandement du pays. D’ailleurs, presque toutes les couches vives du pays l’ont déjà réprouvé. 

Il est temps d’en finir avec Jovenel Moïse, il doit partir pour donner sa chance au pays. C’est la seule chose à faire si toutefois fois il ne reste même une once de patriotisme et de dignité chez Jovenel Moïse. 

La faim, la misère, la cherté de la vie, l’insécurité, la dépendance du pouvoir judiciaire, la tolérance, l’incompétence dans les fonctions publiques, ce sont là le bilan du mandat de l’actuel locataire du palais national à ce jour, le peuple a compris que le président à échouer sur tous les points. Tèt zo ou tèt pentad doit laisser le Palais national sans condition pour qu’enfin libérer le pays de l’insécurité et d’extrême pauvreté.

“Operasyon pote boure, nou pa nan Jovenel Moïse”

Réflexion de Jean Daniel Estaphat à la  rédaction de Info 4.0

Loubenson FRANÇOIS

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page