Le Parti RECONSTRUIRE HAÏTI s’adresse au CEP et au Président de la république

Note au CEP et au Président Jovenel Moïse

Port-au-Prince, Haïti Jeudi 28 Mai 2020

 

Le Parti RECONSTRUIRE HAÏTI continue à exprimer ses préoccupations et celles de la société haïtienne par rapport à l’actuel Conseil électoral provisoire illégal présidé par monsieur Jean Léopold Berlanger.
Les membres du CEP ont été installés le 30 mars 2016, leur mission consiste à finaliser le processus électoral de 2016, après celui de 2015 jugez frauduleux. Les conseillers électoraux auraient dû démissionner, malheureusement ils choisissent de rester en poste en vue d’obtenir leur salaire mensuel et le pire ils n’apportent rien pour le pays que depenser fortuitement les maigres ressources de l’Etat.
les démocrates du pays ont du mal à accepter leur présence au sein du CEP, lequel aurait dû être permanent tel que stipule la Constitution de 1987 en son article 191.

Le Parti RECONSTRUIRE HAÏTI est très choqué d’entendre le président de la république qui veut se faire passer pour le garant de la bonne marche des institutions et de la constitution annonçait les élections dans sa causerie du 18 mai dernier. On se demande quand et avec quel CEP?
Nous vous informons Monsieur le président que les membres du CEP ne pourront pas organiser les élections dans le pays, car ils ont déjà perdu toutes leurs crédibilités.

Le parti RECONSTRUIRE HAÏTI estime que les élections sont impossibles dans le pays en raison de la pandémie de coronavirus, et le pays attend la formation d’un CEP crédible et légal, de ce fait nous exigeons la démission de tous les membres du CEP dans le plus brefs délais.

Espérant vos compréhensions de la crise actuelle du pays.

Salutations patriotiques !

Dixie Thelusmond, Responsable de Communication.
46347645

Me Olicier PIERICHE, Président
38328377

Suivez-nous sur

Facebook

Bouton retour en haut de la page